WCPD fait don d’une villa d’une valeur de 500K dollars à des organismes de bienfaisance

OTTAWA, CANADA – En seulement 18 mois, le plus grand propriétaire de Grand Isle Resort & Spa aux Bahamas a fait don de la valeur de temps de plus de deux ans à l’escapade de luxe Exuma, un montant de 500.000 dollars pour des organismes de bienfaisance canadiens.

Peter Nicholson, le président de la corporation Wealth Creation Preservation & Donation Inc. à Ottawa (WCPD), passe son temps à aider les clients d’élite à créer et préserver la richesse, de réduire les impôts et de maximiser leurs dons de bienfaisance.

Pendant ce temps, il prend ainsi le temps de faire des dons.

En plus de ses dons en espèces importantes, le chef de WCPD continue de tirer parti de sa participation majoritaire dans Grand Isle. La société a jusqu’ici donné une distance de 110 semaines au complexe de luxe au cours des deux dernières années, qui est perché au-dessus d’une superbe plage à Exuma connu comme Emerald Bay. Les chambres elles-mêmes louées pour plusieurs centaines de dollars par nuit, et WCPD a généré une moyenne d’environ 5000 $ par don.

Tout compte fait, les villas de Grand Isle ont généré au moins 500.000 dollars de dons en moins de deux ans.

« Ma passion est la planification fiscale et la philanthropie efficace pour maximiser le don », a déclaré Nicholson. « Mon autre passion est Exuma. Il est le plus bel endroit sur terre et peu de gens en ont entendu parler. Alors, quand je peux combiner mes deux passions, c’est toujours gagnant-gagnant pour moi.  »

Les organismes de bienfaisance et les institutions canadiennes qui ont bénéficié de dons Grand Isle couvrent toute la gamme et de la grêle dans tout le pays, y compris l’Hôpital Princess Margaret, la Fondation des Sénateurs d’Ottawa, la Fondation West Park Healthcare Centre, Tremblant Charity Classic, Gold Medal Plates Halifax et la Tournoi de golf de bienfaisance de la Banque Scotia.

Certains dons ont été consacrés à des organismes de bienfaisance des Bahamas ainsi, comme la Fondation Paradis des enfants et de la Conférence de Nassau. Plus récemment, un dîner spécial a eu lieu à Grand Isle afin d’amasser des fonds pour les organisations sportives canadiennes lors des Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi. Le dîner des champions, qui s’est tenue le 22 Février, couronné d’un succès, a duré deux semaines à Grand Isle. Surnommé « Sotchi sous le soleil », l’événement comprenait neuf Olympiens décorés et une poignée de joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Tout compte fait, l’événement a recueilli plus de $ 40,000 pour les athletes canadiens maintenant (Fonds CAN) et pour les Jeux du Commonwealth Canada (JCC).

«Notre objectif est d’organiser des événements passionnants tout en faisant quelque chose de positif pour la communauté», a ajouté Nicholson. « Et il n’y a pas de meilleur endroit pour organiser ces événements uniques que Exuma.”

Nicholson va-t-il rejoindre la Fondation Exuma?

Dans un effort de redonner à la communauté locale, le président de WCPD et la Fondation WCPD sera accepté au poste du conseil d’administration de la Fondation Exuma.

Peter Nicholson a rencontré Chris Kettel, président de la Fondation Exuma (Bahamas) Ltd, au début de mai au sein de l’impressionnante institution de Georgetown, mesurant six acres.
Créée en 1988, la Fondation Exuma a recueilli plus de 2 millions de dollars pour des initiatives locales, principalement en direction des écoles et des églises dans la communauté. Nicholson apporte au conseil d’administration une abondante expérience dans les domaines de la philanthropie et de la collecte de fonds.

«Je suis très heureux de siéger au conseil d’administration de la Fondation Exuma, » at-il ajouté. « Cette île est spéciale pour moi, et j’ai hâte de faire ce que je peux pour aider la communauté et aider à faire de cette île grandir. »

La Fondation Exuma a été initialement créée grace à un don de la Fondation de famille de Benjamin aux États-Unis. Il existe maintenant une fondation communautaire à but non lucratif des États-Unis, et les contributions versées par des citoyens américains sont déductibles d’impôt.

Nicholson et Kettel ont discuté à propos de la possibilité d’offrir aux donateurs canadiens un allégement fiscal similaire.

«Nous allons formellement inviter M. Nicholson à se joindre à notre conseil d’administration», a déclaré Kettel. « Je pense qu’il sera un excellent choix. »

Grand campus de la Fondation Exuma, at-il expliqué, prévoit déjà un certain nombre de services essentiels pour l’île. Il ya une école pour les enfants ayant des besoins spéciaux, un grand auditorium, une cuisine, des salles de réunion et des centres d’activités et de ressources.

Lors des ouragans passés, les missionnaires du New Jersey sont venus à Exuma pour aider à reconstruire les maisons à travers le centre de ressources. Ce groupe revient deux fois par an pour fournir une aide pratique, que ce soit l’éducation ou des dons de vêtements, des livres et des jouets pour les enfants.

« Alors que nous avons six hectares, nous ne occupons que de deux pour le moment. Cela fonctionne comme une ressource et de facilitateur pour les personnes qui veulent aider à des projets communautaires. Nous avons beaucoup de potentiel « , selon Kettel.

Nicholson, avec ses contacts et de l’expérience qu’il a au Canada, espère aider la Fondation Exuma à réaliser ce potentiel dans les mois et les années à venir.